Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Tankred Dorst, force majeure

 À 83 ans, auteur d’une œuvre complète en huit volumes éditée chez Suhrkamp, le Gallimard allemand, il est considéré par certains comme le Goethe du XX° siècle : figure majeure en son pays, le dramaturge et romancier Tankred Dorst reste pourtant quasi inconnu en France.
 Avec le Prix Européen de la Littérature qui lui est attribué cette année, à Strasbourg, il devrait sortir de l’anonymat. « Ce prix veut donner un visage à chaque culture d’Europe, explique Gérard Pfister, vice-président de l’Association Capitale Européenne des Littératures. Nous croyons que Tankred Dorst est un peu aujourd’hui pour son pays ce qu’un Shakespeare représente symboliquement pour l’Angleterre ou un Cervantes, pour l’Espagne. »
 
Prolifique, profondément humaniste, l’homme, qui fait partie de cette génération mobilisée pendant la guerre, reflète en effet l’âme de l’Allemagne. « II n’a pas le même goût de la provocation que les nobélisés Heinrich Böll et Gunter Grass. Mais il a bâti un travail solide et s’est érigé comme une grande conscience du pays », poursuit Pfister. Ses pièces, telles le Virage, la Grande Imprécation devant les murs de la ville ou Toller, montée par Patrice Chéreauen 1970, ont accompagné les transformations de son temps. Son grand œuvre, Merlin ou la Terre dévastée, est d’ailleurs une longue méditation (douze heures de spectacle) sur l’échec des utopies. Rendre hommage à Dorst, c’est donner un peu plus de corps à cette Europe des apparatchiks désincarnée, tant fustigée par tous. 
 Une grande figure du théâtre
1925 Naissance à Oberlind, en Allemagne.
1944 Enrôlement dans l’armée allemande.
1961 Publie la Grande Imprécation devant les murs de la ville. La pièce sera jouée plus de 200 fois dans le monde entier.
1981 Création de Merlin ou la Terre dévastée (traduit en français aux éditions l’Arche).
2009 Prix européen de littérature.