Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Sur la naissance de Dieu dans l’âme

 Ce petit opuscule est une contribution fondamentale à l’oeuvre d’Eckhart. Il nous introduit au coeur de sa pensée spirituelle et théologique, le mystère de la naissance de Dieu dans l’âme. Les quatre sermons 101 à 104 témoignent d’une pénétration peu commune du mystère de Noël et rendent compte de cette naissance de Dieu en l’âme. Ces sermons datent du début de la vie d’Eckhart, du temps d’Erfurt, ils s’adressent à des hommes déjà initiés à la vie spirituelle, « des hommes bons et parfaits qui se sont déjà intégré et assimilé l’essence de toutes les vertus » p. 50.
 Eckhart montre comment Dieu opère chez ces hommes et comment ils ont à s’accorder à cette opération divine. « Abandonne¬toi tout entier et laisse Dieu opérer avec toi et en toi comme il veut. » p. 143.
 Marie-Anne Vannier dans son introduction donne quelques éléments précieux pour mieux entrer dans la pensée d’Eckhart : données biographiques, structure des sermons, enracinement spirituel et théologique du thème de la filiation divine promise à l’homme qu’Eckhart appelle la « naissance de Dieu en l’âme ».
 Un texte majeur de l’histoire de la spiritualité qui fait le lien entre la mystique de l’être et la mystique sanjuaniste du XVI° siècle espagnol, texte dont la sobriété, la luminosité attestent la profondeur de l’expérience effectuée et invite à entrer dans ce même chemin « afin que nous observions ici ce repos et ce silence tourné vers le dedans, de sorte que la Parole éternelle soit en nous prononcée et comprise, et que nous devenions un avec Elle, que le Père nous vienne en aide, et la Parole Elle-même et l’Esprit de ces deux ».