Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Sur l’oraison de repos et de silence

 Balthasar Alvarez (1533-1580) n’est guère connu de nos jours, et pourtant ce jésuite espagnol, ami de Francesco de Borja, fut à partir de 1559 le directeur spirituel de Thérèse d’Avila.
 Homme de prière, Alvarez développa une méthode d’oraison qu’il exposera en deux courts traités et plusieurs fragments — l’ensemble est ici publié – et l’on sait l’importance que la réformatrice du Carmel accordera à Voraison de présence à laquelle elle avait été encouragée par son directeur ; n’a-t-elle pas écrit à l’une de ses amies que, « sur les degrés et modes d’oraison, elle l’avait trouvé toujours supérieur à elle, non seulement en théorie, mais encore en pratique. »
 
Grâce à ce volume, tous ceux qui s’intéressent à la spiritualité thérésienne pourront mieux en cerner les sources, d’autant plus que les éditeurs ont eu l’heureuse initiative de faire précéder traités et fragments du témoignage de sainte Thérèse sur son confesseur.