• Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Roger MUNIER, Pour un psaume

 L’écriture de Roger Munier prend sa source dans les Écritures qui nourrissent depuis toujours la pensée de l’auteur. Sa vie, sa foi, l’écriture, ses lectures ont forgé sa conscience spirituelle dans un fourreau de lumière. Pour un psaume rassemble les fragments luminescents de cette expérience intime avec Dieu et le divin.

La particularité de cet ouvrage, c’est qu’il parle et touche aussi bien les croyants que ceux qu’on a coutume d’appeler les non-croyants ; car le Dieu dont dont nous parle Roger Munier est « un Dieu des hommes », « fait de nos seuls désirs et de nos élans ».
 Paradoxalement, l’absence de Dieu le rend plus présent à Roger Munier : « Dieu l’Absent, étant absent et au plus proche ». 

Cette recherche méditative essentielle à tout individu, Roger Munier la mène en entraînant notre esprit dans des contrées où il se libère des entraves et des contraintes du quotidien : « Dieu n’est ni proche ni lointain, ni caché ni visible, ni présent ni absent. Il réside dans l’impensable intervalle » 

 C’est dans cet « impensable intervalle » que l’âme peut côtoyer tous les possibles. Pour tenter d’y accéder, Roger Munier quitte les sentiers arides des systèmes philosophiques, la poésie prend le relais pour effleurer, mais sans jamais l’atteindre, le divin qui affleure tout au long de ce recueil.

Chaque parole creuse davantage le mystère qui la contient : « la Vie est aussi la grande absente, s’il n’y a que des vivants ». Ce petit opuscule à lire et à relire contient des assertions qui ont la puissance d’un élixir : « Les êtres sont faits le plus souvent de ce qui les a brisés ». 

 C’est en cela que Pour un psaume a sa place sur notre table de chevet. C’est une lueur qui nous éclaire dans cette nuit que nous ne finissons pas de traverser.