Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Rivage mobile

 Michael Edwards, professeur au Collège de France, spécialiste de Shakespeare, auteur d’études sur Geoffrey Hill (qui reçut récemment le Grand Prix des Biennales de Liège – et j’eus l’honneur de faire partie du Jury) et sur Beckett, propose aux inventives et ardentes éditions Arfuyen, un ensemble de ses poèmes qui sont donnés en anglais et... osera-t-on dire en « traduction »...  ? Pas tout à fait car l’auteur les a réécrits en français !
 Une très belle aventure de langue ! Illustré par un tableau de John Sell Cotman, l’ouvrage aborde des thèmes majeurs : le corps, la nature, la loi... « L’esprit mesure la distance de l’exil » : une « autre voix » se donne à entendre en nous et dans le monde – dont nous devons déchiffrer la lointaine et mystérieuse vérité.
 Le recueil est aussi la rencontre de deux univers éloignés, incompatibles, peut-être – mais essentiels, la poésie française et la poésie anglaise. Leur « rencontre » produit un recueil original et vibrant.