Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Rester humain

 Comment parler du dernier livre d’Alain Suied ? Pourrais-je évoquer sa part de « naïveté », venant à la rescousse d’un monde « s’autodétruisant »  ? Ce livre s’inscrit-il dans un profil poétique ? Ne pourrait-on le soupçonner d’être moralement trop correct ? Alain Suied en partait porteur de beaux principes !
 Mais non. Alain ayant récemment découvert le zizi coincoin liégeois n’a rien d’un moralisateur. Au contraire. S’adressant à l’adolescent qu’il pense avoir été, aux adolescents de ce temps de désarroi. il se dresse énergiquement contre la peur archaïque, contre toute désespérance et tout désir de souffrance. Non pour fantasmer sur d’autres illusions ou d’autres soirs qui chantent. Il « affirme » qu’il y a encore de la lumière, des mélodies, des regardés qui regardent. Savoir dire l’autre est de l’ordre du possible. Il suffit de rester dans l’humain, de savoir l’habiter :
 Construis ta vie
 choisis ta vie
 fidèlement : sans renier
 l’abri du monde.
 Choisis ta vie.
 Elle est dans le monde.

 Alain Suied, un être exigeant : moins de mensonges et un plus clair silence.