Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Qui dira notre nuit

 Poème en cinq chants, Qui dira notre nuit est un texte à strates révélant tour à tour la multiple vocation de son auteur peintre, poète, romancier, traducteur.
 François Cheng, né en Chine et installé en France, fait partie de ceux que Deleuze désigne comme des écrivains de langue étrangère » (« Nous devons être bilingues même en une seule langue, nous devons avoir une langue mineure à l’intérieur de notre langue... » in Dialogues).
 Parcours métonymique de l’idéogramme, la nuit devient le lieu de la musique (les /i/, /u/), de l’obscure clarté des étoiles, enveloppe d’une existence-essence ; la nuit abrite et contient les couleurs de l’aube, du rêve ainsi que les chemins. « La nuit fait de nous ses confidents »... Comme chez Li Bai, la nuit devient poème musique, poème pictural.