Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Petit traité de la vie intérieure

 Le P. Paul Coulon, spiritain, a sous-titré la préface des écrits spirituels de François Liberman(1802-1852) : « De l’exode d’Israël à la Pentecôte des nations ». Large spectre qui rend bien compte du parcours de ce juif alsacien converti au catholicisme, qui, devenu prêtre en 1841,découvre sa vocation missionnaire et fonde la Société du Saint-Cœur de Marie, qui fusionnera avec la Congrégation du Saint-Esprit.
 On doit à Liberman le premier plan d’ensemble pour l’évangélisation de l’Afrique, en 1846. Mais le présent recueil, avec les témoignages qu’il contient, montre d’abord un grand maître de la vie intérieure, n’ignorant rien des difficultés et des retards que l’esprit humain oppose ordinairement aux progrès de la grâce.