Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Biographie Bibliographie Liens Revue de Presse Petite Anthologie

OUTPALA DÉVA

(Xe siècle)

À la fois grand philosophe et profond mystique, « Éclat du lotus bleu nuit » (une des traductions possibles du nom Outpala Déva ou Utpaladeva) a vécu au Xe siècle dans le Nord-Ouest de l’Inde.

Il fut l’élève de Somananda (« Joie Lunaire ») qui vécut au Cachemire au IXe siècle et avait probablement lui-même recueilli l’enseignement de Vasugupta, l’auteur des Shivasutra qui reçut en rêve les textes fondateurs du système non-duel du shivaïsme du Cachemire.

C’est au moins pour deux raisons que la figure d’Outpaladeva est essentielle dans l’histoire de la spiritualité et de la philosophie indiennes.

En premier lieu, Outpala Déva est l’auteur du Isvarapratyabhijñasutra (Les Stances pour reconnaître le Seigneur en soi) dans lequel il a codifié la doctrine de la Reconnaissance (Pratyabhijña). Alors qu’en Orient comme en Occident, amour et connaissance sont souvent séparés, voire opposés, Outpala Déva ne sépare pas ces deux dimensions de l’expérience intérieure : « La vision des choses telles qu’elles sont / et l’immense fête de ton adoration / forment un couple / qui se porte l’un l’autre » (Hymnes).

Par ailleurs, Outpala Déva a été le maître d’Abhinavagupta (c. 950- c. 1020), à la fois philosophe, maître en yoga et tantra, poète et dramaturge, « l’un des plus puissants génies de tous les métaphysiciens et mystiques de l’Inde » selon la grande indianiste française Lilian Silburn.

OUVRAGES PUBLIÉS AUX ÉDITIONS ARFUYEN

Hymnes à Shiva