Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Notes spirituelles

 L’Auteur (1889-1918), née au Havre d’une famille très chrétienne, voulait se « donner toute à Dieu », mais dut renoncer à entrer au carmel, à cause de sa santé fragile. Entre 1909 et 1917 elle a jeté sur le papier ces Notes « quelques mots tombés d’eux-mêmes … pas pour rendre compte de l’état de mon âme … mais seulement pour m’aider à demeurer en Lui ». À partir de 1911, il est de plus en plus question sous sa plume de « consumation » ; alors qu’elle correspond avec une religieuse du carmel de Pontoise, dans l’espoir d’être admise comme postulante, elle a reçu le nom de Marie de la Trinité : « Qu’il est beau mon nom ! … J’y vois la réalisation en moi de la prière que Jésus faisait pour ceux qu’Il s’était choisis en disant : Père, je prie afin qu’ils soient consommés dans l’Unité… »
 Le Règlement de vie qui est donné en préambule à ces Notes se termine ainsi : « Me tenir les yeux fixés sur l’Amour. Me laisser dépouiller de tout ce qui n’est pas Lui. Dieu seul. »