Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Menus propos

 Privé de l’usage de la parole par une grave maladie, le Cardinal devient un homme d’écriture à partir de 1932 ; pendant 20 ans il va publier, dans une revue diocésaine hebdomadaire, des billets qui portent sur des sujets variés, souvent en lien avec l’actualité. Et l’actualité, c’est la montée du nazisme et la guerre, car le florilège ici présenté couvre la période 1937-1947.
 L’introduction substantielle dégage, à travers une analyse stylistique, la personnalité de l’Auteur, un homme engagé, et les thèmes abordés où s’expriment le souci pastoral et la primauté du spirituel.
 Ces Propos sont ciselés, souvent dans un style sobre et percutant. Ainsi, sur la prière : « Le suffisant ne prie pas. De qui a-t-il besoin ? Qu’est-ce qui lui manque ? Il se suffit. La prière suppose que l’on a conscience de son indigence. »