Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Marcel Weinum et la Main Noire

 Grâce à Gérard Pfister nous pouvons découvrir un mouvement de résistance peu connu du public qui se développa en Alsace à partir de septembre 1940 pour se terminer en avril 1942 avec la condamnation à mort et l’exécution de son chef Marcel Weinum, alors âgé de 18 ans.
 Ce volume rassemble une série de documents qui donnent une bonne idée des membres et des activités du réseau que Marcel Weinum avait mis sur pied avec une remarquable intelligence, l’organisant en petites cellules autonomes composées de trois ou quatre de ses amis, adolescents résolus et très croyants comme lui.
 L’introduction retrace l’historique du mouvement de la Main Noire en le rapprochant de la Rose Blanche, puis nous le découvrons par une documentation établie à partir d’une bonne vingtaine de textes variés, lettres de Marcel Weinum, l’acte d’accusation très détaillé, témoignages, souvenirs. Les petites introductions de chacun de ces textes font le lien entre eux et permettent de suivre le déroulement des événements qui ont marqué la Main Noire.