• Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Les Lettres de la création

Catherine Chalier nous offre ici une belle méditation pétrie de la tradition juive et de la pensée d’Emmanuel Lévinas. Chacune des vingt-deux lettres de l’alphabet hébraïque, sa calligraphie comme son emploi dans la Bible, donne lieu à une présentation de la spiritualité juive sur l’acte créateur et du projet de Dieu de susciter un vis-à-vis libre en face de lui, responsable de l’écoute de la Parole divine et responsable de la vie de son frère.

Le livre du Zohar, dans son évocation mystique suggestive, met en scène chacune des lettres se présentant à Dieu le jour de la création pour revendiquer le privilège d’être la première à écrire l’histoire du monde. Quelle fut la réponse de Dieu à chacune ? Comment le choix se fit-il ? Et quelle est la mission dévolue aux vingt-et-une qui furent évincées ? Et à celle qui obtint cette première place ? Voilà ce que nous apprend ce petit livre d’une manière imagée et profonde : l’enjeu est bien celui de notre dignité humaine et de notre aptitude à devenir frères. 
Tel est par exemple le message de la dernière lettre, le tav : « Tav ne cherche pas, par là, à faire ployer la créature humaine sous un fardeau démesuré, elle dit simplement que, si la vérité relie à l’Infini, cela commence maintenant, dans le choix, pour soi et pour autrui, de la vie ou de la mort. La dernière lettre confie à chacun la tâche de veiller sur l’étincelle de la Vie infinie présente en toute créature. »
   

Une très belle fenêtre ouverte sur le monde spirituel du judaïsme.