Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Les Légendes de Maître Eckhart

 Ces légendes sont faites de neuf scènes, autant de dialogues auxquels nous participons d’emblée, en auditeurs zélés. Précisons d’abord qu’il s’agit ici du troisième livre de Maître Eckhart aux Éditions Arfuyen. Le premier, Sur l’humilité, un choix de textes, réédité en 1998 ; le second, Le grain de sénevé, unique poème d’Eckhart, également traduit par Alain de Libera, réédité en 1996. Voici que Gérard Pfister présente et traduit ces Légendes de Maître Eckhart, dans son attrayante collection des Carnets spirituels. C’est dire l’audience de ces textes mystiques, où Bossuet côtoie l’abbé de Saint-Cyran ou Marie de la trinité, tant d’autres dont les voix ne peuvent que nous émouvoir, nous captiver, faire parler la conscience...
 Mais entrons dans ces Légendes, scènes ouvertes, dialogues subtils. Où l’on rencontre la jeune fille, l’homme pauvre, un docteur ès Saintes Écritures, un économe, l’enfant nu, et, bien sûr, Maître Eckhart. Grâce à cette traduction, d’une si belle clarté, nous participons à ces dialogues qui portent sur l’essentiel : disons Dieu, notre âme et le destin. Il s’agit moins de sermons que d’échanges, d’interrogations, où s’imposent la voix et les préceptes du Maître dominicain. Que de finesse, de simplicité, voire d’humour dans l’argumentation ! Le livre fermé, on n’a qu’un désir : le relire aussitôt. Tant la persuasion du Maître rhénan a gagné nos esprits.
 Dans la même collections des Carnets spirituels, vient de paraître : Jean Tauler, Les Cantiques spirituels, traduits du latin par E. P. Noël.