Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Le Petit livret

 Ce petit volume est le cinquième d’une nouvelle collection, « Les Carnets spirituels », lancée au printemps par les éditions Arfuyen. Cette heureuse initiative part du constat que de nombreux textes de la tradition religieuse française sont inaccessibles. Or, comme le remarque Gérard Pfister, qui dirige cette maison depuis 1975, c’est tout un chapitre de la littérature – surtout, mais pas seulement, du Grand Siècle – qui est ainsi négligé. A côté de Bossuet, de Fénelon ou de saint François de Sales, une foule d’auteurs, théologiens, mystiques et directeurs spirituels ont, en effet, non seulement approfondi la « science de Dieu » ou rendu compte de leur expérience, mais aussi, souvent, honoré la langue française. La collection veut également s’ouvrir aux autres grandes traditions religieuses. Le parti pris de la série est d’alléger au maximum la présentation et l’annotation des textes. Déjà parus : Lettre à un Gentilhomme, de Saint-Cyran ; La Vie cachée, de Bossuet ; L ’Âme seule avec Dieu seul, de l’Abbé Baudrand ; La Vaine gloire, de Claude de la Colombière ; et enfin ce Livret de sainte Jeanne de Chantal, qui reprend l’enseignement de François de Sales, marqué par une ferme et tendre exigence : « Tenez votre cœur au large. Ne le pressez point trop des désirs de perfection... »