Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Le pays derrière les yeux

En deçà du dis­cours, il y a cette parole presque litanique, qui explore la nuit, ce pays infini où il s’approche patiemment, pas à pas, du mystère.

La nuit est « toute étincelante / de mots / crépitante de silence ». Le poète fait entendre alors la parole de silence, toute vibrante, que seuls les grands poètes peuvent proférer.