Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Le Livre des Processions

 Un petit livre ivoire. Des pages aériennes, où l’arabe et le français comme en écho se répondent, chacune des écritures traçant son sillon propre.
 Publié à New York en 1919, antérieur au Prophète, Le Livre des processions est le seul texte poétique que l’auteur ait écrit selon la tradition arabe classique. Chacun des poèmes, petite procession de papier, ouvre un chemin lerrt, méditatif, d’humanité et de vigilance. 
 « J’ai imaginé qu’à voix basse je demandais à Gibran : qui donc appeler pour panser les blessures de nos jours ? », interroge le traducteur. À cela, le poète ne répond pas. Il laisse des mots. Des mots pour respirer. Des mots de légèreté et de silence.