Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

La Vie cachée

 Sans mettre en cause comme jadis sa sincérité, je ne suis pas parvenu à aimer ou admirer Bossuet, sinon comme écrivain. Toutefois je connais de lui de petits écrits spirituels qui ne sont pas seulement beaux, mais aussi sages et profonds. Aussi ai-je été content de voir que La Vie cachée en Dieu soit le deuxième volume de la série des Carnets spirituels.
 Écrit pour Madame d’Albert, c’est un texte superbe. Il porte sur l’indifférence que l’on est invité à avoir à l’égard de l’opinion des autres sur soi, sur sa source évangélique, sur la liberté qu’elle procure, sur les renoncements qu’elle suppose. Telle est « la vie cachée en Dieu », comme le fut celle de Jésus (ou la vie de Dieu avec lui : accent pascalien) avant qu’il parût au monde sans être accepté par celui-ci.
 Et finalement il importe peu à Dieu, pour lui-même, de demeurer caché et non point reconnu, si ce n’est à cause du dommage pour nous. Nous importerait-il davantage, à nous, d’être glorifiés par les hommes ?