Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

La Transparence

La Transparence  : un titre-programme véritablement pour ce nouveau livre que publie aujourd’hui Gérard Pfister, comme s’il s’effaçait derrière les quelques thèmes qui s’entrelacent ici : la fleur, l’enfant, la source, le souffle, le fruit, une poignée d’adjectifs, de verbes et de noms qui ouvrent les seize séquences qui composent le recueil et qui tels autant de cours d’eau convergent vers la coda, un seul passage.

Fragiles esquifs en effet que les mots et les textes ici assemblés dans un monde paradoxal qui évoque puissamment l’univers des mystiques, où les certitudes se brouillent, entre désespoir et sagesse. La pensée, aphoristique, semblant « battre », osciller d’un pôle à l’autre, de vide à plein, entre présence et absence, entre néant irrémédiable et sentiment du divin, avec parfois en filigrane une évocation christique. (...) 

Apparaît ainsi, alors même que l’auteur se fait transparent en ces pages où le tu désigne un impersonnel soi-même peut-être ou l’alter ego, la cohérence de la démarche de Gérard Pfister, dont il faut rappeler qu’il est à la fois poète et éditeur.