Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

La Tradition secrète des mystiques

 Sous le titre La tradition secrète des mystiques est publié ici le texte majeur de Fénelon sur le quiétisme, resté inédit de son vivant et aujourd’hui encore quasi inconnu.
 Été 1694 : Fénelon a quarante-trois ans, il est précepteur du Dauphin et protégé de Bossuet. Mais, depuis six ans, il a fait la connaissance de Madame Guyon, qui a bouleversé sa vie en l’introduisant dans la vie mystique. Le groupe dont elle assume la direction spirituelle comprend des grands de la Cour et des filles de Saint-Cyr. On les qualifie de « quiétistes ».
 Fénelon veut ici démontrer que les « nouveaux mystiques » s’inscrivent dans une très ancienne et authentique tradition chrétienne qui part des Pères grecs jusqu’à Tauler ou Jean de la Croix. Son texte est établi et présenté par Dominique et Murielle Tronc.