Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

La Tradition secrète des mystiques

 Sous ce titre, c’est le grand ouvrage de Fénelon sur le quiétisme qui est publié. Ses éditeurs, Dominique et Murielle Tronc, lui ont préféré ce titre à celui du manuscrit resté inédit jusqu’en 1930, Le Gnostique de S. Clément d’Alexandrie. C’est de la gnose chrétienne qu’il s’agit dans cet ouvrage, en d’autres termes de la connaissance de Dieu, de la mystique.
 En se référant à Clément d’Alexandrie, l’un des premiers mystiques de la tradition chré¬tienne, Fénelon laisse entendre que son expérience mystique n’est pas isolée, mais qu’elle s’inscrit dans la tradition chrétienne dès ses origines. Il cite ensuite d’autres mystiques : Jean Tauler, Jean de la Croix...
 Un livre qui a fait date à redécouvrir.