Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

La poésie, c’est autre chose

 Les Éditions Arfuyen et la poésie, c’est une longue histoire d’amour. Une relation à laquelle cet ouvrage rend un bel hommage, en livrant moult définitions de la poésie vue par de belles plumes. Les amateurs du genre y retrouveront avec plaisir de grands noms de la littérature et de la poésie et pourront vagabonder au gré des définitions.
 Si les anthologies poétiques sont nombreuses, force est de reconnaître qu’un recueil de définitions de la poésie est chose moins courante et c’est donc une initiative bienvenue que celle d’Arfuyen.
 Tôt ou tard, le poète s’interroge sur l’art poétique et ce qui le compose. Tout n’est pas que question de règles et de techniques mais aussi de perception du sens donné à l’art qu’on pratique.
 Comme le dit Jacques Ancet, cité page 30, « Il y a le monde, mon langage et autre chose. c’est cette autre chose que j’appelle poésie ».
 En livrant de multiples réflexions et définitions poétiques, Gérard Pfister entend faire comprendre et aimer la poésie. Découpé en grands chapitres (A comme affirmation, C comme connaissance, R comme révélation, V comme vie et d’autres encore), l’ouvrage présente huit facettes de la poésie, illustrées par les définitions d’auteurs chers à Arfuyen et d’auteurs chers à ces premiers auteurs. Le tout accompagné d’explications de textes et de bribes théoriques pour mieux appréhender une disciple encore trop souvent reléguée au rang de littérature mineure.
 J’ai aimé le concept et la variété des extraits proposés, qui permettent, tout en offrant une définition riche de la poésie, de revisiter le panthéon poétique, littéraire ou plus ancien.
Certainement un livre à glisser entre de nombreuses mains, histoire de donner le goût de la poésie, en douceur, à ceux qui ne l’ont pas encore ou ne savent pas comment le pénétrer.