Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

L’histoire d’une convalescence

 Citoyen français und deutscher Dichter, c’est ainsi que se définit René Schickele dans une lettre de 1928.
 Né à Obernai en1883, scolarisé dans la langue allemande, il milite dans des mouvements culturels pacifistes pour qui la Grande Guerre a été une catastrophe totale. En septembre 1922, il s’installe à Badenweiler,au pied de la Forêt-Noire, avec vue sur les Vosges. Il dit de lui-même qu’à ce moment-là, il était un homme mort. Il va renaître et se reconstruire dans le cadre champêtre de Badenweiler.
 Himmlische Landschaft
, Paysages du ciel, c’est à la fois l’histoire et le fruit de cette convalescence, recueil dans lequel se conjuguent notations bucoliques et réflexions méditatives, dans un paysage ouvert sur l’ouest et le ciel alsacien de son enfance.
 Cette vie idyllique prend fin avec la montée du nazisme. En 1932, René Schickele quitte Badenweiler pour la Provence où il va mourir en 1940. Le prix du patrimoine Nathan Katz 2009 vient de récompenser la traduction en français de ces pages peu connues, éditées par Arfuyen. Un hommage au poète militant que fut René Schickele.