Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Haïku

 Moins profond peut-être que Bashô, Buson n’est pas seulement un poète célèbre, mais aussi un des plus grands dessinateurs, peintres et calligraphes japonais. Il accentue l’aspect visuel de l’expérience poétique qu’il incarnera souvent à la fois par le trait et par l’écriture, par un dessin et par un poème.
 Malgré le choix des moyens, la difficulté de l’artiste reste toujours la même (« Chez moi / comment la ramerai-je / cette eau limpide »). Parfois ses poèmes sont des estampes (« Pluies de printemps / le manteau de paille et le parapluie / cheminent en devisant »). Parfois ils semblent annoncer le silence qui les cerne, comme un dessin, le blanc du papier (« Entre les vagues de visiteurs / silencieuses / les pivoines »).