• Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Grand Mémoire sur Agnès de Langeac

Agnès de Langeac (1602-1634) entre à l’âge de 19 ans dans le tiers-ordre dominicain du Puy. Sa vie spirituelle fut marquée par la rencontre de Jean-Jacques Olier, fondateur des prêtres de Saint-Sulpice, grande figure de l’école française, et par une dévotion particulière à la Vierge.

Le Père Boyre, jésuite, fut supérieur de son ordre au Puy dans les années 1630. Il rédigea un Grand Mémoire sur la vie d’Agnès de Langeac (de Jésus en religion), dont les écrits et les paroles conservés sont rares.

Jean-Claude Sagne en présente ici les premiers et les derniers chapitres, où l’auteur raconte son itinéraire sur le mode héroïque qui convenait à ce genre d’écrit.