Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Grains de blé 2

 Voici le deuxième tome de Das Weizenkorn, publié en allemand en 1944 avec des ajouts de sa réédition de 1953 et de 1989. Les aphorismes de ce recueil, dont les « maximes » ou « miettes philosophiques » d’auteurs spirituels ont comme amorcé le travail intérieur de von Balthasar, se groupent autour de six thèmes : Dieu, l’Homme, le Départ, le Christ, l’Amour, la Vie. On ne résume pas ce genre de littérature souvent paradoxale où le sens jaillit, comme un éclair, de la juxtaposition de deux propositions apparemment contraires, sinon contradictoires.
 Von B. écrit, non sans ironie : « À vingt ans on jura de ne jamais écrire d’aphorismes... Ensuite, il apparut de plus en plus clairement que cette pas-sion concernait au fond le caractère ésotérique de la vérité et que nul mauvais usage ne pouvait priver cette dernière de cette propriété... Le rang et l’élévation font tellement partie de son être qu’ils brillent encore dans ses plus infimes parcelles. La vérité se protège elle-même du sacrilège » (aph. 24). On est donc heureux que l’A. en ait couru le risque. Il ne reste plus qu’à inviter à sa lecture, à sa méditation lente, où notre propre pensée ainsi éveillée prend un peu de hauteur suspendue au dessus de l’abîme, comme l’alouette au soleil qui l’éblouit.
 Une « posture » mystique se dégage de ces entrelacs, de style « objectif » (comme chez Adrienne von Speyr), nettement marqué par son horizon ignatien de louange, respect et service.