Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Dieu d’ombre

 Se situant à la frontière de la poésie et de la philosophie, les aphorismes de Roger Munier naissent d’une longue méditation intérieure. Imbibée d’une exigence spirituelle indéniable, ces réflexions communiquent une richesse de la pensée qui provient, à la fois, des traditions bouddhistes et chrétiennes. 
 Comme l’indique le titre, Dieu est au centre de cette parole qui provient de l’illumination de l’âme humaine : « On ne sait pas le fond de Dieu – comme on ne sait pas celui des choses. Dieu n’a pas de sens dernier, s’II est Dieu. Par reflet, le monde n’en a pas non plus. Le défaut du sens dernier est divin ». Un livre majeur à placer aux côtés des Fragments verticaux de Roberto Juarroz. et des Théorèmes poétiques de Basarab Nicolescu.