Arfuyen sur Twitter
  • Littérature
  • Spiritualité
  • Sciences humaines

Commentaire du Notre Père

 Le premier-texte de ce volume était inédit en français et le second, traduit du moyen haut allemand par G. Pfister (qui n’a pas redouté de se lancer dans cet exercice périlleux) est présenté pour la première fois en édition bilingue. S’appuyant sur les Pères de l"Eglise (Jean Chrysostome, Cassien, Augustin notamment), M.Eckhart met en valeur le fait que le Notre Père nous apprend "à prier pour la terre entière" et que les demandes se tiennent : "dès que ce règne arrivera, soit maintenant par grâce, soit dans le futur par gloire, la volonté de Dieu sera faite sur la terre comme au ciel". 
 Marie-Anne Vannier, dans son intéressante postface, montre que ce commentaire très classique, comme beaucoup d’autres au Moyen Age "se présente comme une explication à visée théologique" et qu’en commentant les quatre dernières demandes en fonction des trois premières, M. Eckhart se situe du côté de l’éternité. Quant à la Prière sans doute écrite par un disciple elle offre un intéressant parallèle tant par les similitudes que par les variantes.