Éditions Arfuyen

Littérature, Spiritualité, Sciences humaines, Alsace

Accueil > Actualités > Nathan Katz, distingué par le Prix du Patrimoine 2018

Nathan Katz, distingué par le Prix du Patrimoine 2018

mercredi 4 avril 2018

Parrainé par le Conseil Régional du Grand Est et l’Office pour la Langue et les Cultures d’Alsace et de Moselle (OLCA), le Prix Nathan Katz du Patrimoine 2018 a été proclamé le 28 mars.

Il distingue cette année l’œuvre de Nathan Katz (1892-1981), celui même qui a donné son nom au Prix du Patrimoine de l’Alsace, symbole d’une création profondément enracinée dans la culture de cette terre et d’une très large ouverture sur les autres cultures (ci-contre photographie du monument qui lui a été élevé à Waldighoffen, son village natal, dans le Sundgau).

Prosateur (Das Galgenstüblein, 1920), dramaturge (D’Ardwibele, 1930) et poète (Sundgaü, 1930, et O loos da Rüef dur d’Gàrte, 1958), Nathan Katz a voulu donner voix à l’Alsace comme l’a fait Frédéric Mistral, Prix Nobel 1904, pour l’Occitanie et que cette voix porte une parole de paix entre les peuples, de bienveillance entre les hommes et de réconciliation avec la nature.

Grand voyageur à travers l’Europe et le Maghreb, marqué tout à la fois par le judaïsme, le bouddhisme et le christianisme, il a donné dans Annele Balthasar la plus lucide analyse des mécanismes de la rumeur et de la chasse aux sorcières.

La Bourse de Traduction du Prix est attribuée à Jean-Louis Spieser, pour la première traduction de l’alémanique de la pièce Annele Balthasar (1930), le chef-d’œuvre de Nathan Katz. Traducteur de l’alsacien et de l’allemand, chercheur infatigable, il est l’auteur de nombreux ouvrages qui ont permis de découvrir des aspects méconnus de l’histoire de l’Alsace.

Le Prix Nathan Katz du Patrimoine est décerné chaque année depuis 2004 dans les salons du winstub Chez Yvonne, à Strasbourg, pour distinguer une œuvre majeure du patrimoine littéraire de l’Alsace, du Moyen Âge à nos jours, écrite en moyen haut-allemand, haut-allemand ou alsacien. La Bourse de Traduction est remise à un chercheur qui contribue par ses travaux à faire découvrir cette œuvre du public francophone.