Éditions Arfuyen

Littérature, Spiritualité, Sciences humaines, Alsace

Accueil > Actualités > Henri Meschonnic, de monde en monde

Henri Meschonnic, de monde en monde

jeudi 1er janvier 1970

 Notre ami Henri Meschonnic est décédé ce mardi 8 avril 2009 à l’âge de 76 ans. Il souffrait depuis de longues années d’une grave maladie contre laquelle il luttait avec courage. Écrire était sans doute pour lui un des moyens les plus efficaces de faire reculer le mal. Tout autant qu’une somme de pensée et une réussite d’écriture, chaque livre – et bien souvent de forts et denses volumes – était une victoire sur la fatigue et le découragement. Lorsque le Prix de littérature francophone Jean Arp lui avait été décerné, à la fin de 2005, pour l’ensemble de son œuvre, son état de santé était si préoccupant qu’il semblait presque impossible qu’il soit en mesure d’aller recevoir le Prix à Strasbourg et prononcer au Palais universitaire son Discours de réception, le 4 mars 2006. Et pourtant il est venu, très pâle mais souriant, plein d’énergie dans le geste et la parole. Et ceux qui étaient là, dans la salle d’honneur de l’Université ont compris ce qu’était pour lui l’enjeu de l’écriture  : «  Quand le signe passe, il tue le poème. Quand le poème passe, il transforme toute la théorie du langage. Le poème est la pâque du langage. Question de vie ou de mort. Du poème. Passage d’une vie à une autre vie, ou de vie à trépas. »
 Au mois de janvier dernier, les Éditions Arfuyen ont eu le plaisir de donner à lire son nouveau recueil, De monde en monde. Pour la quatrième de couverture, nous avions choisi ce poème : « chaque moment je recommence / le désert / je marche chaque douleur un pas / et j’avance / de monde en monde ». Et ce choix l’avait comblé. Car il ne dévoilait pas l’autre texte, celui auquel Henri avait voulu confier le dernier mot de son livre, à l’ultime page : « et le présent / le présent de tous les présents / un cri / qui immobilise le temps / on l’entend / de monde en monde »