Éditions Arfuyen

Littérature, Spiritualité, Sciences humaines, Alsace

Accueil > Actualités > ... et d’un patrimoine immensément riche...

... et d’un patrimoine immensément riche...

jeudi 1er janvier 1970

 Enfin, le PRIX DU PATRIMOINE NATHAN KATZ distingue une œuvre du patrimoine culturel alsacien, du moyen âge à nos jours, écrite en dialecte ou en allemand et encore peu ou pas traduite en français, afin de témoigner de la richesse exceptionnelle d’une littérature profondément marquée par le dialogue des langues, des cultures et des religions. Ce Prix récompense également le travail d’un traducteur grâce à qui une œuvre de premier plan, reléguée dans l’oubli par l’uniformisation de la langue et la massification de la culture, peut redevenir accessible aux lecteurs.
 Citons les lauréats du Prix depuis sa création :
Prix 2004 : Jean Hans Arp, traduit de l’allemand par A. Bleikasten
Prix 2005 : les frères Matthis, traduits de l’alsacien (Strasbourg) par G. Jung
Prix 2006 : Alfred Kern, traduit de l’allemand par J.-F. Eynard
Prix 2007 : Jean Geiler de Kaysersberg, traduit du moyen haut-allemand par C. Koch
Prix 2008 : Gustave Stoskopf, traduit de l’alsacien (Brumath) par Noctuel
Prix 2009 : René Schickele, traduit de l’allemand par I. Kuhn et M. Staiber.